Marie Laure Souq La fille en jaune

Née en 1972 en région parisienne, dans le Val-de-Marne, Marie-Laure SOUQ quitte l’Ile-de-France pour l’Auvergne où elle grandit. C’est auprès d’un père peintre à ses heures perdues et qui s’inspire des « Poulpots » parisiens peints par Michel Thomas, qu’elle s’initie au dessin, puis à la peinture : l’odeur des huiles ne la quittera plus.

De retour en région Parisienne, cette passionnée de peinture suit des cours du soir aux Beaux-Arts de Paris. En 2015, elle décide de se consacrer entièrement à sa passion et s’installe en Bretagne dans le Morbihan, après un coup de cœur pour cette région.

C’est alors qu’elle se met à peindre les environs des bords de mer et les maisons à colombages mais elle n’oublie pas pour autant Paris et ses innombrables recoins : la nostalgie l’amène à y ajouter de la vie en y peignant une femme en jaune « car elle rayonne et illumine mes fonds de tableau » qui va devenir la caractéristique de son œuvre. Elle représente pour elle, « LA » femme en général, libre, insouciante et nonchalante : « Passionnée de mode également, la peinture me permet de créer des tenues que je me plais à rendre légères et qui donnent de la vie à mes toiles. »

Agréablement surprise du succès de cette « fille en jaune », elle ouvre son atelier d’Auray au public et multiplie les expositions.

Lire l’article du Télégramme : « La femme en jaune de M.-L. SOUQ »

PARCOURS ARTISTIQUE :

Année 2010/2018
——————————

– Exposition permanente : Carré d’artistes (Paris)
– Résidence d’artiste Le Vent en poupe à Saint-Gildas-de-Rhuys (Morbihan) en août 2015
– Marché de la création à Montparnasse (Paris), tous les dimanches de 2012 à 2015
– Expose au marché de Saint Germain-des-Prés (Paris) en 2013
– Marché d’art avec le groupe Mandon à Gif-sur-Yvette, Dourdan (Essone) de 2011 à 2013

Année 90/2010
——————————
– Expose au casino de Villers-sur-Mer (Calvados) en 2005 et 2007
– Association des commerçants et artisans du Pré-Saint-Gervais (Seine-Saint-Denis) en 2005
– Espace d’Art Entreprendre à Avignon (Vaucluse), 2004
– Galerie Art Présent (Paris) en 2003
– Cours du soir aux Beaux-Arts de Paris en 2001

Lire la Critique de Geneviève Payen sur «La fille en jaune» de l’Artiste Peintre : Marie-Laure Souq

 

LA FILLE EN JAUNE A LA RADIO :

Jérôme TERTRAIS et son coup de coeur pour « La fille en jaune » dans la rubrique culture de l’art.